L’histoire des salles d’arcade – Partie 1

Quand je n'étais pas né(e)

Historiquement, les jeux d'arcade tiennent leurs racines des parcs d'amusement du début du 20 ème siècle (années 20). Cependant, à cette époque le concept même de jeu vidéo n'existait pas.

image

Les jeux d'arcade désignaient en fait un regroupement de divers jeux dans un espace destiné uniquement à cela, en quelque sorte l'ancêtre du parc d'attractions, mais en entrée libre. On pouvait y trouver, parmi divers commerces, du ball trap, des diseurs de bonne aventure, des pianos ou des orgues de barbarie jouant de la musique mécaniquement contre quelques pièces de monnaie. Les prémisses du monnayeur automatique étaient déjà en place.

Image
L'ancêtre du Flipper : la Bagatelle

Ce sont dans les années 1930 que sont apparus les véritables premiers jeux mécaniques, ou le but était simplement d'empêcher une grosse bille de tomber dans un trou. Vous l'aurez deviné il s'agit des premiers Flipper dont l'ancêtre se nommait la Bagatelle. Ce fut un succès conséquent entraînant des paris faramineux à tel point, que les Flipper furent parfois interdit durant 40 ans dans certains états des États Unis. Cependant les jeux d'arcade n'en étaient encore qu'a la "simple" mécanique, loin de l'électronique et de la programmation. Pour cela il faudra attendre 40 ans pour voir débarquer le tout premier jeu vidéo d'arcade.

image
Une autre version de la Bagatelle

C'est en 1971 que voit le jour le premier jeu utilisant un ordinateur (PDP-1) et un programme : Space War. Ce jeu initialement développé dans un laboratoire du M.I.T. en 1961 a donné naissance à la première borne d'arcade basée sur une machine informatique et non plus mécanique.

image
L'ordinateur PDP-1

Bien que ce premier jet ne quitta jamais les labos du M.I.T., il fut exploité 10 ans après sous une autre forme. Celle d'un jeu de simulation basé sur un ordinateur, le PDP-11, nommé Galaxy Game le premier jeu d'arcade et produit en masse, c'est à dire à… 2 exemplaires, soit 1 par joueur pour le jeu à 2, déjà l’ancêtre du jeu en LAN ! La forme du meuble et l'ergonomie laissait présager du futur des jeux vidéo d'arcade, le fameux meuble, ses boutons et son joystick.

image
Galaxy Game : les prémisses de la borne d'arcade

Mais la véritable révolution arriva en 1972 avec deux célèbres marques : Magnavox et Atari. C'est la création du jeu vidéo. Inspiré de l'Odyssey, la première console de jeu vidéo, Pong n'était encore qu'un simple contrôleur de tube cathodique, sans microprocesseur, ni mémoire. Mais son concept simple et attractif marqua définitivement les esprits là où avant, d'autres jeux comme Computer Space ou Space War n'avaient pas totalement réussi à convaincre le public.

image-image
^La borne PONG -- la carte du jeu PONG^

Le premier prototype de Pong fut installé dans un bar nommé "Andy Capp's Tavern" parmi les Flipper, les Jukebox et le fameux Computer Space. Le lendemain le patron du bar appela Allan Alcorn le concepteur de Pong. La machine était tombée en panne et refusait de fonctionner. Allan Alcorn se déplaça pour voir ce qui n'allait pas, la panne provenait de ce que l'on pourrait appeler la "rançon du succès". Le prototype était tombé en panne, le système récupérant les pièces de monnaie avait débordé et détraquait le fonctionnement du jeu.

image
Un jeu simple et efficace...

Les années suivantes, les bars, les supermarchés, les salles de cinéma, les restaurants voyaient fleurir en leur lieu ces machines d'un concept nouveau. C'est le début de l'ère moderne des jeux d'arcade.

3 réflexions au sujet de « L’histoire des salles d’arcade – Partie 1 »

  1. Bonjour, je suis l’auteur de l’article, celui-ci a été publié en 2007 sur notre ancien site. Il a été migré ici lors de la mise a jour du site du SIMM’s Club.

  2. Merci pour ce parcours historiques bien détaillé ! Y a-t-il des sources quelque part ? J’aimerais utiliser certaines informations pour un mémoire mais sans source c’est compliqué :s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.