Des images pour Caesar IV

Je tenais a vous présenter ce jeux, d'un genre particulier, tellement particulier qu'il peut aussi devenir une drogue addictive. En tout cas, dans sa version 3, j'ai apprécié Caesar et l'Empire Romain. Et, plus vous montez dans les niveux plus il y a de paramètres a gérer, des paramètres qui ne sont pas forcément explicite, c'est a dire induit du fait d'une déstabilisation dans un endroit de votre ville, regions, même la météo peut influer sur le commerce et donc déstabiliser vos revenus, la criminalité, l'encomberment des greniers et des entrepots...

Le but etant de faire grandir votre ville en douceur, car de trop grosses evolutions en populations ou commerciales peuvent etre a retour rapide vous faisant retomber tout de suite en dessous du niveau d'avant l'évolution; Par exemple, plus de citoyens consomme plus de nourriture, consequences : les citoyens s'en vont car ils ne peuvent s'acheter de la nourriture devenue rare donc chere, et oui vous avez une inertie(la nourriture, n'est pas produite tout de suite !),il faut prévoir avant meme de faire venir des nouveaux citoyens. çà parait evident mais il y a d'autres parametres moins evidents...

Je peux vous assurer que ce genre de jeux, est au debut, un passe temps mais devient tres vite un une drogue, du genre diablo 2, sauf que là vous y réfléchissez pendant un moment pour comprendre; Pourquoi, vous n'arrivez pas a hisser votre citée au niveau qui vous a été demandé.

Les premiers niveaux sont souvent faciles a passer mais a partir du niveau 5, on doit passer les XXX mille citoyens, çà devient difficile gérer, sachant que certaines infrastructures de bases changes et finissent par ne plus couvrir les distances d'auparavant (en partie a cause de la densité de populations au metres carré qui augmente car plus vous amenez de services plus les batiments sont grands et riches) , çà consomme du nouveau personnel, qu'il faut loger, nourrir, proposer, entretenir les infrastructures qui le deserve...Un cycle sans finnnnnnnnnnnnnnnn je vous dit !

L'aspect le plus dure que j'ai eu a gérer dans Caesar 3 etait les ressources Militaires, car çà coute cher, et quand vous n'avez pas assez de militaires, il est possible que vous soyez amené a recommencer tout depuis le debut de la partie, sans compter que tout le monde doit parler de vous a Rome (pour l'ascension, l'ambition afin d'aller jusqu'a devenir Caesar a la place Caesar) et donc il faut faire des cadeaux a Caesar que vous payez de votre salaire personnel (du jeux bien sur) ;), manquerais plus que çà !.
Mais aussi, il faut satisfaire les demandes des autres chefs des autres villes qui demandent (sans arrêt !?) de l'aide militaire, alimentaire, matérielle, financière ... sinon votre estime a Rome baisse et Caesar peut finir par vous envoyer ses armés croyants que vous jouez le double jeu, en, profitant de l'image de Rome sans y contribuer !
Il sent un risque que vous le defiez et vous envoie une armée destructrice qui s'emploie a detruire méthodiquement toutes les infrstructures vitales comme l'approvisionnement en eau, les grenier de nourriture, les dipensaires, ce qui engendrent des famines, des baisses de populations. Si Caesar vous enjoints a payer ou a contribuer a l'empire; Payez, sinon fortifiez votre ville de rampart de bonnes epaisseur avec des tours derrières les murs, çà le calmera, et faites des stocks d'armes consequents!
Ne comptez pas vous en sortir deux fois de suite de cette manière, la fois d'apres çà double de garnison, je sens que je vais m'amuser dans Caesar 4 puisque je pense qu'il y aura plus d'armement, donc plus de strategie, eh eh eh !

Si vous voulez, plus de détail et des vidéos pour éclaircir mes propos sur ce jeu de gestion stratégie...

Après les relatives déceptions qu'ont été en juillet dernier CivCity Rome et Glory Of The Roman Empire, les amateurs de city builders antiques ont porté tous leurs espoirs sur le Caesar IV de Tilted Mill. Visiblement en bonne voie, le jeu édité par Sierra / VU Games n'est pas encore terminé, mais profite de ce 6 septembre pour nous taquiner la rétine avec une série de 22 captures inédites mettant plus particulièrement en scène les unités militaires du jeu... Plutôt étonnant puisque l'aspect militaire des choses n'est clairement pas le plus important .

Image Image Image

Image Image Image

Image Image Image

Image Image Image

Image Image Image

Image Image Image

Image Image Image

Image

Source : Clubic.com [Fiche détaillée]